Sardaigne Italie

Histoire de la Sardaigne

L’histoire de la Sardaigne, c’est l’histoire de la Méditerranée et des grandes civilisations qui se sont installées sur son pourtour.

Au cours de son histoire, la Sardaigne a connu les dominations phéniciennes, romaines, byzantines parmi d’autres avant d’acquérir le statut particulier qu’elle possède aujourd’hui au sein de la République d’Italie.
Mais malgré toutes ces invasions et ces occupations, la Sardaigne a su conserver une identité forte, la culture sarde.

Située au cœur de la Méditerranée entre les côtes françaises, italiennes et d’Afrique du nord, la Sardaigne a connu une histoire mouvementée que nous allons vous faire découvrir maintenant.

Carte Sardaigne

 

On a retrouvé en Sardaigne des traces de notre ancêtre l’homo erectus. Des objets en pierres et des ossements taillés par l’homme ont permis  de dater une présence humaine vieille de 450 000 à 100 000 ans. Dans certaines grotte de l’île comme la Grotta Corbeddu di Oliena, des ossements humains ont même été excavés.
A la préhistoire, le mode de vie des population évolue vers l’agriculture et la sédentarisation. Tout au long du Néolithique, le travail de la céramique et l’amélioration des techniques ont permis aux hommes d’améliorer leur quotidien et d’utiliser leur environnement. Dans la province de Sassari, des statuettes en céramique ont été retrouvées.

La période nuragique s’est ensuite installé en Sardaigne avec en parallèle l’émancipation des métiers du métal. On commence à forger, transformer, créer des outils, des armes, des objets de décorations, des objets de culte en métal. Pendant cette période, les échanges commerciaux avec les peuplades méditerranéennes s’intensifie. Fort de ses richesses minières, la Sardaigne devient une position forte et une terre d’accueil.De la période nuragique nous conservons aujourd’hui les fameux Nuraghes.Le site de Su Nuraxu de Barumini est le meilleur exemple de ces structures de la période nuragique.

Nuraxu de Barumini

A l’âge de fer, les habitudes changent également, les habitants se regroupent en villages fortifiés. La période est fortement marquée par l’arrivée d’une colonie phénicienne sur toutes côtes de la Sardaigne.

La fin de la période nuragique sera marquée par l’arrivée des romains qui instaurent les règles de Rome pendant prés de sept siècles sur la Sardaigne.

Puis l’île est envahi à de nombreuses reprises par les Vandales, les Byzantins, les Arabes qui traversent la Méditerranée à partir de l’Espagne, les Génois, les Pisans …
Chaque peuplade tentera de marquer son passage en Sardaigne.

Ce sont les Espagnols qui tirent leur épingle du jeu en occupant la Sardaigne jusqu’en 1720. On retrouve de nombreux signes de cette occupation ibérique dans la culture sarde. La langue sarde en est le meilleur exemple avec bons nombres de mots qui sont directement dérivés de l’espagnol.

En 1720 la Sardaigne est cédée au Duc de Savoie et devient le Royaume de Sardaigne jusqu’en 1861 date de l’unité italienne.

Royaume de Sardaigne

Depuis 1948, la Sardaigne possède un statut unique de région autonome de la République italienne.

Si vous souhaitez poursuivre votre lecture nous vous redirigeons vers des ouvrages référant à l’histoire de la Sardaigne

L’histoire de la Sardaigne a cristallisé tous les conflits mais aussi tous les échanges entre les territoires du pourtour méditerranée. C’est cette longue et riche histoire qui a façonné la Sardaigne que nous aimons et que nous visitons aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.